SITE ET SITUATION

<!--[if !supportEmptyParas]--> 

 

 

Arpentement du territoire

 

 

« L’an 1770, le 19 janvier, après-midi, au lieu du Grand-Vaire, les habitants et communauté assemblés au son de la cloche, par les soins de JB Soleil échevin, en leur manière accoutumée, prennent une délibération par devant Me Antoine Mathieu Devillers, notaire royal à Bouclans, pour parvenir à l’arpentement de leur territoire dans le but de faire cesser les abus qui se commettent dans la confection des rôles des impôts. Le 25 mai 1770, arrêt de la Chambre des Comptes de Dole permettant ledit arpentement. Me Magnin est nommé géomètre arpenteur. MMrs JC Sallet, Jacques Clerget, J B Pichery, indicateurs - Jean-Claude Vaitet de Chalèze, Jacques Chamolle de Deluz, appréciateurs. »

 

 

Le 4 août 1770, Louis, Roi de France et de Navarre, approuve l’arrêt du 25 mai.

 

 

L’année suivante, « le 5 mai, assignation par voix de cry aux habitants d’avoir à comparaître devant le juge chatelain pour voir accepter le géomètre, indicateurs et estimateurs ci-dessus recevoir leur serment d’avoir sans amour, haine, faveur ni respect procédé à l’arpentement et estimation de tous les biens du territoire. »

 

 

L’arpentement est terminé en septembre 1774.

 

 

En 1808, une pétition est signée par les personnes suivantes.

 

 

<!--[if !supportEmptyParas]--> 

 

 

<!--[if !vml]--><!--[endif]-->

 

 

<!--[if !supportEmptyParas]--> 

 

 

Elles contestent sans gain de cause les décisions du géomètre qui a procédé à un nouvel arpentement.

 

 

<!--[if !supportEmptyParas]--> 

 

 

<!--[if !vml]--><!--[endif]-->

 

 

<!--[if !supportEmptyParas]--> 

 

 

Carte postale envoyée le 28 juillet 1916

 

 

<!--[if !vml]--><!--[endif]-->

 

 

<!--[if !supportEmptyParas]--> 

 

 

Extrait d’une carte IGN au 1/50 000edes années 1960 

 

 

En gras, les limites du Bois Schaeffer (sur Comboulot) et de la section des bois de Corcelle

 

 

(sur le Gravier et les Grandes Vignes)

 

 

<!--[if !supportEmptyParas]--> 

 

 

<!--[if !vml]--><!--[endif]-->

 

 

<!--[if !supportEmptyParas]--> 

 

 

Extrait de « Doubs magazine » N°30 Eté 2000

 

 

<!--[if !supportEmptyParas]--> 

 

 

<!--[if !vml]--><!--[endif]-->

 

 

Les limites de la commune

 

 

<!--[if !supportEmptyParas]--> 

 

 

1 : limite de cantons, 2 : limite de communes

 

 

Canton de Marchaux : R : Roche-lez-Beaupré, N : Novillars, V.P : Vaire-le-Petit

 

 

Canton de Roulans : D : Deluz, O : Osse, Ny : Nancray

 

 

Canton de Besançon-Sud : G : Gennes

 

 

Canton de Besançon-Est : Ch : Chalèze

 

 

<!--[if !supportEmptyParas]--> 

 

 

Site et situation

 

 

A proximité de Besançon, proche de la N73, de l’A36 et du TGV, Vaire-Acier a le privilège de se tenir à l’écart des désagréments de la circulation tout en étant facile d’accès. Entre Doubs et massif boisé, notre pays accueille avec discrétion des visiteurs attirés par le calme des lieux, les eaux vives des sources et le large affluent, la pêche, la cueillette des champignons … et bien sûr des sites plus pittoresques encore que cette monographie tente de décrire avec précision  !

 

 

<!--[if !supportEmptyParas]--> 

 

 

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site